Au lendemain de l'affaire Panama Papers révélée par un consortium de journaux d'investigation qui a éclaboussé des dirigeants politiques du monde entier possédant des comptes off-shore au Panama parmi lesquels le ministre algérien de l'Industrie, Abdeslam Bouchouareb, le Café presse politique (CPP) du jeudi 7 avril s'interroge sur les impacts de ce scandale qui surgit peu de temps après le retour de Chekib Khelil en Algérie et vient s'ajouter à d'autres affaires de corruption dévoilées récemment. "Est-ce que le président Abdelaziz Bouteflika va sacrifier son 4e mandat, Bouchouareb ou Khelil?" se sont demandés les journalistes tout au long de l'émission.

>> Ecouter aussi: Le CPP décortique le scandale Khelil et l’état de l’opposition