La société algérienne est-elle plus conservatrice après 15 ans de pouvoir du président Abdelaziz Bouteflika ? Telle est la question qui a animé les débats du Café presse politique (CPP) de ce jeudi 10 mars animé par Souhila Benali entourée des fidèles journalistes du CPP : Ihsane ElKadi, Abed Charef et Saïd Djaafer, de retour après deux semaines d'absence. En seconde partie, le CPP a débattu de religion en analysant le projet islamiste de Hamadache et l'actualité autour de l'écrivain Kamel Daoud.

 >> Ecoutez aussi: CPP du 3.03.2016: Que cache l'agitation parlementaire et l'incertitude autour du remaniement ministériel ?